Un cours d'Histoire sur l'Australie!!!

l
24/10/2006 - Pays : Australie - Imprimer ce message Syndication :


Hi everybody,



Bon hier soir j'ai potasse mon Lonely Planet et ce matin je me suis motive pour vous faire partager un condense de l'Histoire du pays Ozzie (Australien).



Pour ceux qui veulent du croustillant sur ma vie vous pouvez zapper cette partie...



Les 1ers Etrangers



Au lever du soleil, l'orage est passe. Zachary Hicks, a moitie endormi, garde un oeil distrait sur la progression du navire britannique Endeavour lorsqu'une vision miraculeuse le sort brutalement de sa torpeur. Il appelle le capitaine, James Cook. Dans l'air vif du petit matin, ce 19 avril 1770, se dresse devant eux un territoire qui ne figure sur aucune carte, un pays de collines boisees et de vallees tranquilles. Les jours suivants, James Cook esquisse la premiere carte europeenne de la cote orientale de l'Australie. Il marque ainsi la fin de la suprematie aborigene.



2 semaines plus tard, Cook se rend sur une plage etroite accompagne d'un detachement d'hommes. Tandis qu'il regagnent la rive, 2 Aborigenes apparaissent, les menacant de leurs lances. James Cook les abat de son musquet. (faudrait voir la version des 2 aborigenes pour connaitre l'exacte verite...) Dans les jours qui suivent, Aborigenes et Britanniques s'observent avec mefiance.



Le navire du capitaine Cook, l'Endeavour, constitue une veritable annexe flottante de la Royal Society, la grande societe scientifique londonienne. Les botanistes s'emerveillent de la richesse des plantes inconnues qu'ils collectent en parcourant le territoire des Aborigenes. ces derniers appellent le lieu Kurnell. Cook prefere lui attribuer un nom etranger: Botany Bay. Aujourd'hui encore , la fertile cote orientale australienne conserve de nombreux noms choisis par Cook, notamment Hervey bay, Point Hicks, Endeavour River et Point Solander.



A la pointe Nord de Cape York (pointe nord de l'Australie, au dessus de Cairns, voir carte dans message "Airlie Beach que du bonheur") , la bleu de l'ocean ouvre vers l'ouest, la route du retour pour l'Endeavour. Le Capitaine Cook choisit une petite ile, Possession island, pour planter le drapeau de l'Union Jack. Il revendique ainsi la moitie orientale du continent au nom de Georges III, roi de Grande Bretagne et d'Irlande.



Cook ne pense pas voler leur terres aux Aborigenes, sur lesquels il porte un regard idealise(!!!). Il ecrit ainsi : "Ils sont, de loin, plus heureux que les Europeens. Ils se jugent riches de tout ce qui est necessaire a la vie et ne sont encombres d'aucune surabondance". Par sa demonstration de patriotisme il vise avant tout a contenir les ambitions expansionnistes des francais et hollandais, qui ont visite, puis dresse des cartes d'une grande partie des cotes occidentale et meridionale au cours des 2 siecles precedents. La moitie occidentale (la partie gauche pour ceux qui suivent pas...) de l'Australie est meme connue sous le nom de Nouvelle-Holande.



L'Arrivee des Convicts



En 1788, 18 ans apres Cook, les anglais reviennent, bien decides a s'installer. Une flotte de 11 navires charges d'armes, d'outils, de materiaux de construction et de betail transportent 751 convicts ( forcats ou bagnards deportes de grande Bretagne venus expirer leurs fautes dans la lointaine Australie, qui devint une colonie penitentiaire) ainsi que des soldats, des officiers et leurs epouses, au nombre de 250 environ. La flotte jette l'ancre a Botany bay. Apres avoir remonte la cote sur une courte distance, la capitaine Philip penetre, le coeur battant, dans l'un des plus beaux ports au monde. C'est dans cette petite anse, sur le territoire idyllique des Eora, qu'il etablit la 1ere colonie penitentiaire britannique en terre australienne. Il donne au site le nom du secretaire d'Etat a l'interieur, Lord Sydney.



Les nouveaux arrivants s'affairent : ils deboisent, construisent des abris et se lancent dans la culture. Selon les instructions officielles, Philip doit prendre possession du territoire sans faire usage de la violence. Il a recours a des intermediaires aborigenes, parmi lesquels Bennelong, un Eora, qui qdoptera en grande partie les coutumes et les us des Blancs. Bennelong residera longtemps dans une hutte sur une langue de terre qui porte aujourd'hui son nom (Bennelong point), sur le site actuel du Sydney Opera House (l'embleme de Sydney!!!!). Les aborigenesn'en sont pas moins aneantis par la perte de leur territoire. Des centaines d'entre eux succombent a la variole. Nombre de survivants, parmi lesquels Bennelong, sombrent dans l'alcoolisme (deja..) et le desespoir.



L'arrivee des convicts se fait dans des conditions si miserables qu'elle restera longtemps honteuse aux yeux des Australiens. Les choses changent, et nombre d'Australiens blancs eprouvent aujourd'hui une certaine fierte a se decouvrir un ancetre convict. Le pays commemore tous les ans l'arrivee de la Premiere Flotte a Sydney Cove, le 26 janvier 1788, a l'occasion de la fete nationale.



Des Fers a la Liberte


Dans un 1er temps, Sydney et les autres colonies dependent de l'approvisionnement par bateau. Soucieuses d'accroitre la production, les autorites concedent des terres aux soldats, aux officiers et aux anciens convicts emancipes. Apres 3 decennies difficiles, les fermes finissent par se developper. En 1810, Macquarie, le nouveau gouverneur, supervise le trace des principales rues de la ville moderne de Sydney, fait construire plusieurs edifices publics majeurs et pose les bases d'une societe civile.


En Angleterre, l'Australie est desormais synonyme de terre bon marche et de travail a profusion. Guides par l'appat du gain, des esprits aventureux prennent la mer. Parallelement, les autorites poursuivent la deportation des prisonniers.


En 1825, un groupe de soldats et de convicts fonde une colonie penitentiaire sur le territoire de Yuggera, pres de l'actuelle Brisbane. Ils sont rapidement rejoints par des colons libres, attires par cette region chaude et fertile, qui se consacrent a la culture, l'elevage et a l'exploitation des bois et des mines.


Deux nouvelles colonies : Melbourne et Adelaide


En 1835, un jeune squatter (berger qui squatte les terres aborigenes) ambitieux, John Batman, souhaite etendre son territoire et choisit l'emplacement de Melbourne, sur la rive de la Yarra. il parvient a convaincre les aborigenes de lui "vendre" leur territoire (soit 250 000 ha) pour une malle remplie de couvertures, de couteaux et autres babioles...(il avait du faire Sup de Co lui....).


A la meme epoque, une compagnie privee britannique s'etablit a Adelaide, en Australie Meridionale.D'importantes quantites d'argent, de plomb et de cuivre ont entretemps ete decouvertes, assurant l'autosuffisance de la colonie.


Vers de Nouveaux Territoires


Chaque annee, les colons empietent davantage sur les territoires des Aborigenes, a la recherche de paturages et de points d'eau pour leur betail. Beaucoup defendent leurs conquetes par les armes. A partir de 1930, dans un souci d'ordre et de regulation , les autorites permettent aux squatters de rester sur les "Terres de la Couronne" contre le paiement d'un fermage symbolique. Les histoires aborigenes temoignent encore aujourd'hui encore des pratiques des Blancs a cette epoque (empoisonnement des points d'eau, massacres de groupes d'aborigenes coupables d'avoir tues des colons ou leurs moutons (ca me rappelle etrangement l'histoire d'un animal qui vit dans les Pyrennees...)) et de la resistance de certains leaders, notamment Yagan de Swan River, Pewulwy de Sydney et Jandamarra, le hors la loi heroique de Kimberley.


Avec le temps, de nombreux squatters parviennent a un accord avec les tribus locales. Les Aborigenes occupent les emplois mal remuneres de gardiens de troupeaux et de domestiques dans les elevages de moutons et de betail. En retour, ils demeurent sur leurs territoires traditionnels, tout en adaptant leur culture a leur nouveau mode de vie. Cette situation se prolongera dans les paturages recules apres la Seconde Guerre mondiale.


L'Or et la Rebellion


La deportation des convicts vers l'Australie orientale cesse dans les annes 1840. En 1851, de l'or est decouvert en Nouvelle Galles du Sud (NSW, etat de Sydney) et dans le centre du Victoria (etat de Melbourne). Des jeunes hommes et quelques femmes a l'esprit aventureux issus de toutes les classes sociales, se ruent vers les gisements auriferes. Ils sont vite rejoints par un afflux extraordinaire de chercheurs d'or, artistes de music hall, bistrotiers, trafiquants d'alcool, prostituees et autres charlatans venus de l'etranger. (Ce passage me rappelle bien des episodes de Lucky Luke et on peut supposer que la situation etait tres similaire avec les Etats Unis...).


La ruee vers l'or aura egalement attire une foule d'immigres chinois. Ceux ci doivent faire face a l'hostilite des Blancs et a des emeutes raciales dans les zones auriferes de Nouvelle Galles du Sud en 1860-1861. Des enclaves chinoises se developpent tout de meme dans les quartiers pauvres de Sydney et Melbourne. Aujourd'hui encore, les quartiers chinois des capitales et la presence de restaurants chinois dans tout le pays temoignent du role important joue par les personnes d'origine chinoise depuis cette epoque.


Pendant ce temps, a l'Ouest....

L'Australie Occidentale a quelque 50 ans de retard sur les colonies orientales. Le developpement de Perth, fonde par des colons en 1829, est ralenti par l'isolement, la resistance des Aborigenes et l'aridite du climat. En 1880, la decouverte de filons d'or va accelerer le developpement de cette colonie isolee.

L'Identite Nationale

A la suite du developpement de nombreuses colonies dans tout le pays, et l'augmentation continue du nombre d'habitants, le Nationalisme ou l'Amour de la Patrie, se developpe. Le 1er janvier 1901, l'Australie devient une federation d'Etats. Sitot que les membres du nouveau Parlement national se rencontrent a Melbourne, ils fixent comme objectif premier de proteger l'identite et les valeurs de l'Australie europeenne de l'afflux de populations asiatiques et des iles du Pacifique. Pour ce faire, ils instaurent une politique raciale dite de l"Australie blanche". Pour les etrangers accueillis sur le territoire (les Blancs), l'Australie constitue une societe modele, protegee par l'Empire britannique. En 1902, les femmes blanches obtiennent le droit de vote (1944 en France) dans des elections federales. Par une serie de mesures radicales, le gouvernement cree un systeme de protection sociale etendu et garantit le maintien des salaires au moyen de taxes a l'importation. L'expression Australian Settlement (solution australienne) designe ce melange de dynamisme capitaliste et de compassion socialiste.

La majorite de la population se concentre sur les cotes . L'interieur des terres est si aride que le Lake Eyre, un grand lac asseche est surnomme le "coeur mort" du pays - triste image que ce coeur mort  qui ne peut faire circuler l'eau de la vie de vers l'interieur du pays. Naturellement nombre d'Australiens voient dans l'Angleterre verdoyante leur veritable patrie.

Les debuts sur la scene mondiale

Vivant sur la frange cotiere d'un territoire hostile et aride, isoles du reste du monde, la plupart des Australiens trouvent du reconfort dans leur appartenance a l'Empire britannique. Lorsque la guerre eclate en Europe en 1914, des milliers d'Australiens se rallient a l'Empire. La force imperiale australienne rejoint l'Europe et ses champs de bataille apres un terrible echec a Gallipoli, en Turquie, le 25 avril 1915 (jour de commemoration de l'Anzac Day).  A la fin de la guerre 60 000 australiens ont perdu la vie.

Le vent du changement souffle sur l'Australie dans les annees 20. Les voitures cotoient les chevaux sur les grandes routes. Les films americains diffuses dans les nouveaux cinemas font la joie des apprentis cinephiles. L'Australie traverse les annees 20 a vive allure jusqu'au krach boursier de 1929. Le cours de la laine et du ble s'effondre, le chomage plonge un foyer sur 3 dans la misere et la honte.

Amoureux du jeu sous toutes ses formes, les Australiens trouvent du reconfort dans le sport. Phar Lap, un puissant cheval alezan, remporte course apres course, jusqu'a son extraordinaire victoire, facile et pleine de grace, dans la Melbourne Cup de 1930 qui restera dans les esprits comme "la course qui figea une nation". Phar Lap est aujourd'hui expose comme l'une des pieces majeures du Melbourne Museum. (Il faut savoir que les australiens sont de tres grands amateurs de course de chevaux et ce cheval represente un embleme pour eux --> www.museum.vic.gov.au/pharlap). Un incident diplomatique lors d'un match de cricket entre l'Australie et l'Angleterre en 1932 a egalement participe a la construction de la legende australienne.

En Guerre contre le Japon

L'economie sort de la crise en 1933. Le pays s'est tout juste stabilise lorsque Hitler precipite l'Europe dans une nouvelle guerre en 1939. Tandis que les Japonais progressent rapidement  en Asie du Sud est et en papouasie Nouvelle Guinee, les britanniques annoncent qu'ils ne sont pas en mesure de defendre l'Australie. Au fil de combats violents, sur terre et sur mer, suite a l'attaque japonaise de Pearl Harbor, Hawaii, les forces alliees parviennent progressivement a repousser l'agression japonaise. Ce sont donc les Etats Unis, et non l'Empire britannique qui sauvent l'Australie. Des lors, les jours de l'alliance avec la Grande Bretagne sont comptes.

Une paix visionnaire

A la fin de la 2de guerre mondiale, un nouveau slogan traverse le pays "Populate or Perish!" (peupler ou perir). Le gouvernement se lance dans une ambitieuse politique d'immigration, visant a attirer des milliers d'etrangers. Avec le soutien de l'Etat, des immigres arrivent de Grande Bretagne et de pays non anglophones. Ils sont grecs, italiens, serbes, croates, hollandais, polonais mais aussi turcs, libanais et de nombreuses autres nationalites (putain ils auraient pu envoyer les basques tant qu'a faire!!!Lol la bise a tous les basques!!!). Dans l'esprit des autorites, ces nouveaux Australiens doivent adopter le modele suburbain de l'"Australian way of life" (mode de vie australien).

Depuis lors la notion de multiculturalisme est introduite pour decrire de maniere globale l'apport des langues, des cultures, des cuisines et des idees du million d'immigrants originaires de pays non-anglophones vivant desormais dans le pays.

Aujourd'hui la majorite des Australiens a durci sa position sur la question des demandeurs d'asile, sous le gouvernement du 1er ministre John Howard depuis 1996. La notion de multiculturalisme n'est plus tres en vogue meme si les Australiens revendiquent leur tolerance. Howard veille sur une croissance economique solide et cherche a promouvoir la progression individuelle et l'autonomie materielle comme des valeurs primordiales. Pour cloturer il faut egalement savoir que l'Australie pratique une politique tres agressive envers les demandeurs d'asile et clandestins. Tous sont systematiquement envoyes en prison, y compris les enfants. Le processus de demande d'asile peut prendre des annees, et une partie de l'opinion publique s'est emue de la situation de ces personnes qui vivent en Australie sans beneficier du droit a la sante ni au travail durant de longues annees. Mais pour l'instant aucun changement n'est envisage dans cette politique....

 

Voila j'ai termine mon topo global sur l'histoire de l'Australie dans ces grandes lignes. Ca me semblait interessant de developper certaines parties pour mieux cerner les particularites du caractere des australiens. Ce ne sont pas forcement des Anglais qui vivent au soleil mais il existe bien une identite propre, qui s'est faconnee a travers notamment certains elements que j'ai mentionnes.

Par contre l'Australien a herite du gout pour la biere (qui est tres bonne ici d'ailleurs!!!). Si vous avez l'occasion de gouter les Victoria Bitter, XXXX Gold, Crown Lager (cree pour le couronnement de la reine d'Angleterre en 1953), Jame's Boag (biere de Tasmanie), Toohey's New, Toohey's Extra Dry (tres bonne celle la!!!!), Hahn Premium...Enfin bon tout ca pour dire que je bois pas mal de biere quoi....

Special mention a la Singha, une biere thailandaise tres tres bonne!!!En fait je goute les bieres le soir apres le service avec le staff de l'hotel!!!

 

Voila sinon c'est fini,

 

A tres vite

 

La bisace

...

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par wok
le 26/10/2006 à 14:59:16
Salut mec,

Je peux te dire que gt mort de rire à lire toutes tes péripéties. En tout cas je voix que tu t'amuses un max et que t’as tjs la connerie et ça c'est cool.
Profites un maximum et n'oublis pas de prendre des cours de surf comme ct prévu.
Aller bonne continuation. On pense bien à toi.
La biz
Wok et Julie
Par Stéphane-wey-vy
le 17/11/2006 à 05:05:56
tu as du vraiment t'éclater à écrire tout ça....bon continue à en profiter sur ta grande île ...

Bisous et e espérant à bientôt(si tu va en thailande ou par chez moi tiens moi au courant....)
Par Vincent from Hassi Messaoud
le 24/11/2006 à 17:40:17
Salut Olive,
merci pour cet interessant cours d'histoire (j'ai lu until the end). je me revoyais a faire des recherches sur les emirats.
c'est clair que le sable sans la plage et les cocotiers ça à moins de charme...
A bas le desert et les chameaux, vive les beaches (et les bitches...)
Hasta pronto bamboula (vu que t'as du noircir depuis le temps)
Enjoy and take care,
Vincent

Laisser un commentaire

Ollie

Note: 4,6/5 - 70 vote(s).

Dans ce carnet

Pays visité(s)

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)